Les Services ferroviaires de l’Est

Les Services ferroviaires de l’Est (Eastern Railway Services) une filiale de N.B. East Coast, ont aménagé dans de nouveaux locaux sur la rue Roseberry à Campbellton. Ce déménagement impliquait une logistique rôdée au quart de tour afin d’assurer la continuité de la circulation ferroviaire.

«On avait une sacré bonne équipe pour effectuer ce déménagement!» a lancé le directeur des services de transport, Jean-Claude Santerre. «Continuer d’opérer des chemins de fer tout en déménageant requiert un plan d’action.

Ici nous avons le centre de circulation ferroviaire qui gère plus de 500 milles de voie ferrée en plus d’un centre de service à la clientèle. Nous faisons partie d’un groupe dont Les chemins de fer du Québec est la maison-mère, qui comprend Chemin de fer Charlevoix, Chemin de fer Matane et du Golf, Chemin de fer de la Baie des Chaleurs, Chemin de fer du N.-B. et l’Ottawa Central Railway.»

Avec l’appui d’Aliant pour les téléphones, des Communications de l’est de Maria pour les systèmes de radio, des techniciens pour le transfert informatique cette transition a été un tour de force effectué dans un temps record, sans anicroche.

L’entreprise
Cette jeune compagnie d’exploitation ferroviaire s’est établi en 1998 dans le Nord du Nouveau-Brunswick. Auparavant, elle appartenait au Canadien National. «Le but fixé par la maison-mère est de progresser» explique M.Santerre. «La raison du déménagement est simple. Nous étions installés dans l’atelier, ou les locomotives sont réparées.

Ça bourdonne tout le tour de nous en plus des odeurs de fuel et nous étions à l’étroit. Il n’y avait aucune possibilité d’expansion. Pour un centre stratégique de service à la clientèle et de circulation ferroviaire, le mot d’ordre est la sécurité et nous devions redoubler de vigilance.»

Les Services ferroviaires de l’Est emploie 4 contrôleurs ferroviaires permanents, trois autres qui assurent la relève. Du côté service à la clientèle, un total de huit personnes sont attitrées à ce rôle et des employés surnuméraires garantissent l’efficacité du centre pendant les périodes de pointe