Conseil pour écrire un bon CV

Je ne suis pas une spécialiste en la matière (je vous renvois vers ma blogroll pour voir mes sites préférés), néanmoins il me paraît intéressant de vous restituer les différents conseils que j’ai pu glaner sur le CV au fur et à mesure de mes études.

Certains vous sembleront probablement évidents mais je pense qu’ils pourront aider les plus jeunes d’entre nous.

1. PERSONNALISER SON CV EN FONCTION DU POSTE

Première point important pour un CV percutant, l’adéquation avec le poste !

Rien ne sert d’envoyer 200 candidatures si aucune ne correspond aux besoins d’une entreprise !

La personnalisation du CV passe surtout par un titre (poste visé ou formation souhaitée) et un petit texte descriptif sur vos raisons de rejoindre l’entité.

Je sais que certains d’entre vous pensent que mettre un titre restreint les postes pour lesquels vous pourriez être recrutés , mais c’est absolument nécessaire pour le DRH qui retrouve votre CV sur un coin de son bureau de savoir en 3 secondes le type de poste que vous pouvez remplir.

J’en profite pour rappeler qu’un CV doit avoir pour priorité n°1 d’être lu rapidement (moins de 30 secondes). Donc OUI aux CV originaux (dans la limite du raisonnable) mais NON aux polices illisibles, trop petites, noyées(rayer la mention inutile)…

Arrêtons-nous un instant sur un point qui fait débat : afficher ou non que l’on cherche de l’alternance dans le titre de son CV? Ma chargée de relation était contre, je suis personnellement plutôt pour car je pars du principe que ne pas l’afficher est une perte de temps pour l’entreprise et pour moi. Mais rien n’étant prouvé de ce côté là, faites comme bon vous semble (et venez me donner vos résultats ^^).

Par contre, je trouve qu’afficher le type de contrat peut effectivement fermer des portes (il suffit que l’entreprise cherche un contrat pro et vous de l’apprentissage pour se faire écarter d’office et vice-versa). Pour ma part, je mets comme titre : « Poste » en alternance (2 semaines entreprise/1 semaine école ».

Dernier point pour personnaliser son CV : mettre en avant certaines compétences spécifiques en fonction de l’entreprise.

2.  LES RUBRIQUES

Pas grand-chose à dire sur les rubriques si ce n’est que mon école m’a conseillé de séparer « Expériences » (qui sont les postes « avouables ») et « Autres expériences » qui regroupent plutôt les jobs d’été et alimentares.

Cette « astuce » permet de ne pas diluer les expériences liées à votre projet professionnel et les autres.

A titre d’exemple, les rubriques de mon CV sont : Expériences, Formations, Autres expériences, Langues, Compétences et Divers (avec publications et loisirs).

D’ailleurs, j’en profite pour vous rappeler que la suite Office (Word, Excel…) est une suite de logiciels de bureautique, laissont l’informatique aux informaticiens!

3. LES EXPÉRIENCES

Petit rappel en passant, on trie ses expériences et formations par ordre chronologique inversé (la plus récente en haut).

Ensuite, il n’est pas inutile de préciser le domaine de l’entreprise pour laquelle vous avez travaillé.

Par exemple : Poste, entreprise (domaine): description de l’expérience. Cela permet de situer un peu mieux les missions que vous avez effectué.

On m’a également conseillé de lister les missions sous forme de puces pour plus de clarté et de ne pas mentionner le type de contrat (tel que stage, CDI…).

En partant du principe que l’on occupe un poste et non un contrat, il est logique de ne pas se dévaloriser avec la mention « stage » jamais très valorisante.

J’espère que ces conseils vous seront utiles, ce sont pour l’instant les seuls points qui me viennent à l’esprit mais n’hésitez pas à proposer vos astuces dans les commentaires.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *